Internet international - une ressource dont la tâche principale est de collecter analyser et diffuser des informations sur l'importance de soufre dans la nutrition des plantes.
Le temps de soufre > Le soufre > Sources de soufre pour les plantes

La principale source de soufre pour les plantes comprennent:

Soufre atmosphérique

Après l’industrialisation de l’Europe et des autres états occidentaux, les émissions de soufre ont atteint de tels niveaux que l’influence néfaste des émissions de dioxyde de soufre a été reconnue égale à l’influence des pluies acides sur l’environnement influant également sur la santé des hommes. Depuis cette époque la législation régule les rapports concernant l’utilisation du soufre et les émissions de soufre ont été diminuées ; les émissions de soufre ont été fortement diminuées dans les pays occidentaux ce qui a provoqué la carence en soufre chez plusieurs cultures. Avec la restriction du contrôle des émissions de soufre, l’arrivée de cet élément de l’atmosphère a diminué dans certaines régions du niveau de 100 kg SO3/ha jusqu’à 25 kg SO3/ha. Le lessivage des sols arables a également fait baisser la teneur en soufre.

Cela a pris un caractère général en Europe avec d’autres modifications plus récentes concernant la diminution et l’utilisation des engrais soufrés. La diminution des émissions de souffre, selon les données du Royaume-Uni, dépasse le calendrier validé de près de 10 ans, et le nombre de régions souffrant de la carence en soufre augmente. La carence en soufre dans les états européens n’est pas la même. En Europe de l’Est, le besoin actuel d’utiliser des engrais soufrés est inférieur à celui d’autres pays. Cependant, la modification des formes de l’industrie lourde dans les pays de l’Est et la nécessité de respecter les exigences écologiques de l’Union Européenne provoqueront probablement les mêmes conséquences dans tous les pays européens. Enfin, il faut souligner que le besoin d’utiliser des engrais soufrés augmente fortement afin d’obtenir un meilleur rendement des cultures agricoles, l’utilisation optimale de l’azote et l’amélioration des qualités des cultures agricoles.

Résidus organiques

On considérait auparavant que la quantité de soufre dégagée lors de la décomposition des substances organiques dans le sol ne dépasse pas 10-30 kg SO3/ha. Les études complémentaires des échantillons de sol pris en profondeur ont montré la présence d’une grande quantité de soufre accessible.

Le soufre se trouve dans les résidus organiques sous différentes formes. L’interconnexion des différentes particules de soufre organique dans les processus transitoires reste obscure. La biomasse microbienne de soufre est probablement le composant le plus actif de la substance organique du sol.

Engrais organiques

La concentration de soufre dans les engrais organiques est très variée. Les fumiers de porc et de bovin contiennent habituellement environ 1.8 kg de SO3/t, les fumiers liquiedes de porc et de bovin - environ 0.8 kg de SO3/m3, le compost - environ 3.8 kg de SO3/t et le guano - environ 8.3 kg de SO3/t. Au cours de la conservation il reste au maximum 5% de soufre accessible dans les engrais organiques. L’utilisation des engrais organiques en quantité de 30 t/ha peut, donc, fournir seulement 3 kg de SO3/ha dans une forme accessible aux cultures agricoles.

Engrais minéraux

Les engrais minéraux soufrés se divisent en trois types:

  • - engrais contenant des sulfates;
  • - engrais contenant du soufre élémentaire;
  • - engrais liquides.

Le premier groupe est représenté par le sulfate d’ammonium, le superphosphate simple (SSP), le potassium sulfurique, le magnésium potassique sulfureux et le calcium sulfureux. L’avantage de ces produits consiste principalement est lié avec la forme sulfatée bien assimilée par les plantes.

Le deuxième groupe se compose des engrais contenant du soufre élémentaire. Ils sont les plus concentrés. Le soufre élémentaire doit, cependant, être oxydé jusqu’à ce qu’il obtient une forme sulfatée.

L’urée couverte de soufre (SCU) et le thiosulfate d'ammonium (ATS) font partie du troisième groupe.

Engrais S %
Sulfate d’azote 5-14
Sulfate d’ammonium 24
Superphosphate simple 12
Sulfate-phosphate d’ammonium 14-20
Sulfate de calcium 14-18
Sulfate de potassium 16-22
Sulfate de calcium-magnésium 22
Sulfate de magnésium (Epsom) 18
Sulfate de magnésium (Kiesérite) 22
Soufre élémentaire 85-100
Superphosphate triple soufré en granulés 18
Soufre bentonite 85-90